Liste des articles avec ce mot clé : ted-doeuf

Eggs'ogamie


Teddy Doeuf ( le petit bonhomme en bois d'Oeufpassion ) alias " Ted Doeuf " vient d'être présenté aux parents exogames de P'tit œuf ; joli œuf de poule en pleine forme.


Les parents de P'tit oeuf ( un œuf d'autruche et un œuf d'émeu ) se sont mis à l'abri des inconvénients sanitaires engendrés par un mariage entre frère et sœur.
Prônant une union non incestueuse, ils sont l'illustration même de ce qu'est l'exogamie.

Fake egg


Obnubilé par sa passion des œufs, Teddy Doeuf communément appelé Ted Doeuf voit des œufs un peu partout. Il suffit qu'un objet un tant soit peu ovalaire titille sa rétine pour qu'il le prenne aussitôt pour une coquille.


C'est le cas pour ce jouet de plage utilisé pour l'initiation au football américain.
Aussi appelé roquette à lancer ou javelot de plage, l'objet a facilement berné la perception de Teddy.
Le " fake egg " n'ira pas compléter la collection du petit bonhomme en bois de Oeufpassion.

Oeufs en fer des Shadoks


Les Shadoks

Ga, Bu, Zo, Meu (Ce sont les quatre monosyllabes composant leur langage).

Teddy Doeuf le petit bonhomme en bois de " Oeufpassion " posant devant deux Shadoks qui pompent...(et ils pompaient, et ils pompaient !)...

C'était il y a très, très, très longtemps...

Au début les Shadoks pondaient des œufs ordinaires, mais comme ils avaient de trop longues pattes, ces œufs-là...se cassaient !
Alors les Shadoks pondaient des œufs en fer. D'un côté, les œufs en fer, évidemment, c'était pratique. Mais d'un autre côté, pas tellement, car non seulement ils ne se cassaient pas, mais ils ne se cassaient pas, ils ne se cassaient pas...du tout.
Quand l’œuf était mûr, en quelque sorte, le Shadok qui était dedans ne pouvait pas sortir. Il fallait une clé, et leur clé à eux, ces imbéciles-là, l'avaient oubliée chez eux.
C'était un spectacle vraiment affligeant de voir ces pauvres bêtes qui, pendant des générations et des générations, s'étaient donné tant de mal pour réussir à pondre des œufs incassables, s'en donnaient maintenant mille fois plus pour essayer de les casser.
Alors au lieu de couver leurs œufs normalement, comme vous l'auriez fait vous et moi, les Shadoks les mettaient à rouiller. Mais ça prenait... ça prenait... pas mal de temps. Et souvent, le Shadok était déjà vieux quand il en sortait, et ça valait vraiment plus la peine.

Les Shadoks, série d'animation créée par Jacques Rouxel avec la voix de Claude Piéplu.