Liste des articles avec ce mot clé : oeuf-de-poule

Coquille d'oeuf fl'oeu'rie


Qui a dit qu'un œuf était fragile ? Celui-ci a plus de quinze ans. Il est intact.

Recto

Les couleurs par contre sont passées. Seraient-elles plus périssables qu'une coquille ?

Verso

La délicatesse du dessin est encore perceptible, on devine l'éclat passé des couleurs et cet œuf réalisé par ma moitié reste malgré son ancienneté agréable à l’œil.

            Et : laisse cargo sur son œuf

Un oeuf printanier


Voici une composition toute simple. Elle a le mérite d'évoquer spontanément le printemps.


Une ouverture circulaire est percée dans le flanc de l’œuf. D'aucuns y verront une œuvre de fainéant. Personnellement, j'emploierais plutôt le terme de minimaliste ; le but n'étant pas de faire compliqué.
Les anglophones ont une formule qui résume ce courant de pensée : Less is more, ou quand le moins peut être plus !

L'opercule détaché gît sous l'orifice béant. On voit que l'oiseau a compté les jours pendant lesquels il était emprisonné dans sa coquille. Le printemps le délivre de sa cage et nous inonde de magnifiques couleurs.

" L'eggs " for walking



Un œuf de poule vidé et percé d'une silhouette de randonneur rappelle qu'il est important d'avoir une activité physique.


La marche avec bâtons par exemple, pratiquée dans un environnement forestier apporte beaucoup sur le plan physique et mental.

Ted oeu'phorique


Les péripéties de Teddy Doeuf, alias Ted Doeuf, le petit bonhomme en bois de Oeufpassion que l'on peut suivre sur le blog à la catégorie :  " Humour, Ted Doeuf " (catégorie 7).


Chaque année, c'est la même chose. Les premières neiges rendent Teddy euphorique.
Après avoir couru dans tous les sens comme un dératé, et après avoir jeté quelques boules de neige sur des badauds, il décide de pratiquer l'art éphémère qui consiste à façonner des sculptures de neige.
Le modèle est un œuf de poule ; il en confectionne un plus gros, et dans la foulée un bonhomme de neige prend forme sous ses mains gelées.
Fier de lui, il exécute une danse de satisfaction, et là... c'est le drame !
Il glisse sur le sol compacté et se retrouve les quatre fers en l'air... ne laissant personne de glace.

Un oeuf criblé



Moult petits trous sont percés dans la coquille. Ils délimitent le périmètre d'ovales concentriques.
Ils sont si nombreux et si chronophages qu'il ne faut pas être avare de ses heures.
Mais comme le dit la morale de la fable " Le lion et le rat " de Jean de La Fontaine ; " Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage ".