Liste des articles classés dans : Les naturels décorés

Oeuf peint par M.L.



Cet œuf de poule vidé a été élu support idéal par mon épouse qui cherchait à exercer son art ailleurs que sur une toile.
La coquille est peinte avec des couleurs chaudes.
On y voit la représentation d'un bâtiment à vocation agricole flanqué d'une tour à usage possiblement avicole.

* Cliquer sur ML dans les mots clés de l'entête pour voir toutes les œuvres de M.L.

Eggs'prime la peur


J'ai dû rasséréner cet œuf d'autruche aux grands yeux écarquillés par la peur. Bien que protégé par un masque, il semble terrifié à la vue du virus agressif.

Oeuf d'autruche avec deux grands yeux exprimant la terreur face au virus.

Oeuf à la rose


Ce bel œuf de poule dessiné par mon épouse il y a bien des années s'est comme patiné. L'altération des couleurs due au temps, lui donne un air vintage des plus plaisants.


Mignonne, allons voir si la rose...

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil,
A point perdu cette vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vôtre pareil.
Pierre de Ronsard 1524 - 1585


Lire la suite de Oeuf à la rose

Longère sur oeuf d'autruche


Il fallait bien avoir un " esprit brocante " pour dénicher cet œuf d'autruche. Chiné dans un vide grenier permanent, il occupe désormais une place de choix dans ma collection.


L’œuf imposant par sa taille est à même de recevoir le dessin de cette longère rustique. Le trait noir et les nuances grises choisis volontairement font ressortir avec élégance le paysage sur le fond clair de la coquille.
L’œuf devient un support idéal pour ce panorama agreste ; il nous fait alors rêver à de longues balades dans nos campagnes.

Oeu'rêka


Eurêka ! Eurêka ! ( J'ai trouvé ! )


Archimède est un scientifique grec né en 287 avant Jésus - Christ à Syracuse en Sicile. Il meurt dans cette même ville en 212 avant Jésus - Christ.
C'est dans les thermes de la ville, alors qu'il est dans son bain qu'il formula le théorème désormais connu sous le nom de " Poussée d’Archimède " : Tout corps plongé dans un fluide au repos subit une force verticale dirigée de bas en haut, égale au poids du volume de fluide déplacé.
La légende dit que, tout heureux de sa découverte, il sort de son bain et se précipite dans les rues de la ville, nu comme un ver, en criant : " Eurêka ! Eurêka " !