Liste des articles classés dans : Littérature/histoire

Un cent d'oeufs


La laitière et le pot au lait


Perrette, sur sa tête ayant un pot au lait,
Bien posé sur un coussinet,
Prétendait arriver sans encombre à la ville.
Légère et court vêtue, elle allait à grands pas,
Ayant mis ce jour-là, pour être plus agile,
Cotillon simple et souliers plats.
Notre laitière ainsi troussée,
Comptait déjà dans sa pensée
Tout le prix de son lait, en employait l'argent,
Achetait un cent d’œufs, faisait triple couvée.

Jean de la Fontaine
Livre septième
Fable X

Va t'faire cuire un oeuf


Chanson/Song

Va te faire cuire un œuf, man !
Paroles : Boris Vian
Musique : Henri Salvador

" Va te faire cuire un œuf " est une expression utilisée pour se débarrasser de quelqu'un, pour l'envoyer promener. On pourrait aussi lui dire : va-t'en, dégage, fiche le camp...


Depuis deux ans, je m'décarcasse
Pour te dégoter du boulot,
Tu vis chez moi comme un salaud,
Tu mets mes fringues et mes limaces
Mon pote, j'en ai marre de faire le crétin !
Tu bouffes ma soupe et ma barbaque...
...Mon pote, demain, j'te mets dans l'premier train !

Rond comme un oeuf


Martine à la ferme (1954)


Martine rend visite à la ferme de tante Lucie pour y découvrir ses animaux.
De tous, Poussi - Poussin est le plus petit. Rond comme un œuf, jaune comme une jonquille, il va, il vient. Il perd la tête tant il y a de choses à voir autour de lui.
Soudain il s'arrête : vite un grain de riz. Il repart, s'arrête encore : on est bien ici, il y a du soleil. C'est si bon !
Puis il aperçoit un lapin et se remet à courir après sa maman.

Gilbert Delahaye
Marcel Marlier

Oeufs renaissance


Une recette de cuisine écrite de façon très littéraire (et genrée) trouvée dans " La semaine de Suzette " n° 8 datée du 20 janvier 1938. L'hebdomadaire paraissait le jeudi car à l'époque, c'était le jour sans école.


Les œufs

Dans la cuisine, les œufs devraient être réservés aux petites filles. C'est si amusant de les casser d'un coup sec, de mettre le blanc d'un côté, le jaune de l'autre, ou bien de les mettre ensemble jusqu'à ce qu'ils fassent de la mousse ! Mais le plus amusant, c'est de faire avec les œufs un vrai plat pour le vrai repas, un plat de grandes personnes.
Y a t-il des artichauts bouillis pour le dîner ? C'est triste, les artichauts bouillis dont on enlève mélancoliquement les feuilles une à une. Nous allons prendre ces artichauts et, avec nos œufs, confectionner un plat authentiquement ancien, puisqu'il s'appelle des œufs renaissance.

Les œufs renaissance

Faites bouillir de l'eau dans une casserole. Mettez-y délicatement vos œufs pendant cinq minutes. Ils en ressortiront ni durs ni à la coque, mais délicieusement moelleux, mollets, enfin. Otez-en la coquille avec beaucoup de précaution pour qu'ils ne se crèvent pas. Prenez vos artichauts bouillis, ôtez-en les feuilles et le foin et, dans chaque fond, déposez un œuf mollet épluché. Une sauce tomate, dont vous les arroserez, donnera à votre plat une petite note gaie et vous saupoudrerez le tout, avant de servir, de persil haché.