Liste des articles avec ce mot clé : oeufs-de-paques

Oeufs et poules en chocolat


Cette année, les fêtes de Pâques prennent une tournure particulière. Le " confinoeu'ment " interdit les regroupements familiaux, les amis sont tenus à l'écart.
Mais cette mise sous cloche (de Pâques) n'empêche pas de se faire plaisir en dégustant quelques friandises de son choix dont les traditionnels œufs et poules en chocolat.


Voir aussi : Confinoeu'ment

Moules pour oeufs en chocolat



A Verviers, près de Liège en Belgique existe une chocolaterie avec en annexe un musée du chocolat. On peut y admirer entre-autres, cette magnifique collection de moules en fer blanc utilisés naguère pour la confection des œufs de Pâques en chocolat.


Oeufs de Pâques

Oeufs de Pâques

Oeufs en chocolat moulés dans des coquilles vides d’œufs de poule.

Voici venir Pâques fleuries,
Et devant les confiseries
Les petits vagabonds s'arrêtent, envieux.
Ils lèchent leurs lèvres de rose
Tout en contemplant quelque chose
Qui met de la flamme à leurs yeux.

Leurs regards avides attaquent
Les magnifiques œufs de Pâques
Qui trônent, orgueilleux, dans les grands magasins,
Magnifiques, fermes et lisses,
Et que regardent en coulisse
Les poissons d'avril, leurs voisins.

Les uns sont blancs comme la neige.
Des copeaux soyeux les protègent.
Leurs flancs sont faits de sucre. Et l'on voit, à côté,
D'autres, montrant sur leurs flancs sombre
De chocolat brillant dans l'ombre,
De tout petits anges sculptés.

Les uns sont petits et graciles,
Il semble qu'il serait facile
D'en croquer plus d'un à la fois ;
Et d'autres, prenant bien leurs aises,
Unis, simples, pansus, obèses,
S'étalent comme des bourgeois.

Tous sont noués de faveurs roses.
On sent que mille bonnes choses
Logent dans leurs flancs spacieux.
L'estomac et la poche vides,
Les pauvres petits, l’œil avide,
Semblent les savourer des yeux.

Marcel Pagnol 1895 - 1974

L'arbre à oeufs


Petits œufs en pierre, œufs en bois, un œuf en papier mâché et quelques figurines de lapins et oisillons.

L'arbre de Pâques est une tradition originaire d'Allemagne. Il est appelé osterbaum dans le pays où il a vu le jour.
La coutume veut que l'on décore avec des œufs de Pâques et toutes autres décorations rappelant le printemps, soit un arbre à l'extérieur, soit une branche de saule ou de noisetier tortueux à l'intérieur.
Symbole Chrétien de la fête de Pâques, l'arbre et les œufs du même nom évoquent aussi le renouveau de la nature ; le printemps et la fertilité.