L'oeuf d'autruche


"Ab jove principium
"

A tout seigneur, tout honneur


L’œuf d'autruche (Struthio camelus) est le plus gros des œufs actuellement pondus à la surface de la terre. Il est de couleur crème et a l'aspect de la porcelaine.
Il peut peser jusqu'à un kilo et demi, ce qui représente environ vingt cinq oeufs de poules.
Imaginez la taille de l'omelette qu'on peut faire avec un seul de ces oeufs ! Si vous le préférez dur, il vous faudra compter près de deux heures de cuisson !

Lire la suite ...

To break or not to break...eggs


Teddy tenait à poser devant la statue de Hamlet.


Érigée au mémorial de Shakespeare à l'ombre de la statue de son créateur, elle se trouve dans la ville de Stratford sur Avon en Angleterre.
Une interrogation du comique Coluche hante l'esprit de notre ami Teddy depuis des lustres.
Au bord de la folie ( non feinte celle-ci ) il a voulu faire le déplacement pour méditer au pied du bronze où il espère trouver une réponse à cette fameuse question : " Peut-on jouer Hamlet sans casser des oeufs ".

Oeuf d'oie



Un œuf d'oie avec une découpe assez simple peut devenir un réceptacle naturel pour pot pourri.
L'ouverture est encadrée de rameaux colorés gravés dans l'épaisseur de la coquille.
L'intérieur est garni de plantes séchées et le sommet est orné d'un léger panache blanc venant couronner la composition.

L'oeuf de Colomb


Découvreur du nouveau monde, Christophe Colomb laissa pour la postérité cette fameuse allusion historique qu'est l’œuf de Colomb.


Colombus breaking the egg, gravure de William Hogarth, 1697 - 1764.

De retour des Amériques le navigateur se vit contester la difficulté de sa découverte. "Il suffisait d'y penser" disaient ses détracteurs.
Colomb les mit alors au défi de faire tenir un œuf debout sur l'une de ses extrémités, sans le concours de support. Beaucoup essayèrent, mais leurs tentatives restèrent vaines.
Christophe Colomb se saisit alors d'un œuf et d'un coup sec le frappa sur la table donnant ainsi une assise stable à l'objet.
"Ce n'est pas difficile", s'exclamèrent les personnes présentes. Et monsieur Colomb de répondre : "Certes ! Mais il fallait y penser !"

Oeuf à repriser


La photo représente un œuf en bois de la taille de celui d'une poule. Quelques unes de nos ainées l'ont peut-être reconnu, il s'agit d'un œuf à repriser.


Nos parents qui n'aimaient pas gaspiller s'en servaient par exemple pour repriser leurs chaussettes.
Un petit trou ? L’œuf est enfilé par le petit bout.
Un gros trou ? C'est l'inverse qui se passe, l’œuf est enfilé par le gros bout.
Parfois la "patate" est si grosse qu'il faut utiliser les flancs de l’œuf.
On peut encore apercevoir sur le milieu de l’œuf (à mi-hauteur) les marques laissées par les aiguilles.