Liste des articles avec ce mot clé : plumes

Une poule pour les oeufs


La poule
Jules Renard (1864 - 1910)

Pattes jointes, elle saute du poulailler, dès qu'on lui ouvre la porte.
C'est une poule commune, modestement parée et qui ne pond pas d’œuf d'or.

Droite sous son bonnet phrygien, modestement parée, la poule commune ne pond pas d’œuf d'or.

Éblouie de lumière, elle fait quelques pas, indécise, dans la cour.
Elle voit d'abord le tas de cendres où, chaque matin, elle a coutume de s'ébattre.
Elle s'y roule, s'y trempe, et d'une vive agitation d'ailes, les plumes gonflées, elle secoue ses puces de la nuit.
Puis elle va boire au plat creux que la dernière averse a rempli.
Elle ne boit que de l'eau.
Elle boit par petits coups et dresse le col, en équilibre sur le bord du plat.
Ensuite elle cherche sa nourriture éparse.
Les fines herbes sont à elle, et les insectes et les graines perdues.
Elle pique, elle pique, infatigable.
De temps en temps, elle s'arrête.
Droite sous son bonnet phrygien, l’œil vif, le jabot avantageux, elle écoute de l'une et de l'autre oreille.
Et, sûre qu'il n'y a rien de neuf, elle se remet en quête.
Elle lève haut ses pattes raides, comme ceux qui ont la goutte.
Elle écarte les doigts et les pose avec précaution, sans bruit.
On dirait qu'elle marche pieds nus.

Histoires naturelles (1896)

Oeufs de sterne arctique


La sterne arctique ( Sterna paradisaea ) est un bel oiseau élégant qui niche sur le sable ou les galets des plages.Le nid est une simple dépression creusée dans le sol. Il peut parfois être recouvert d'herbes sèches.

Photo prise dans le très hétéroclite musée Kelvingrove de Glasgow, dans une salle dédiée à l'histoire naturelle.

La ponte comporte de 1 à 3 œufs de couleur chamois, crème ou verdâtre. Ils sont maculés de tâches brunes et noires.
Mâle et femelle couvent environ 24 jours. Les poussins quittent le nid entre 21 et 24 jours.

Oeuf de fulmar boréal


Les fulmars ( Fulmarus glacialis ) sont des oiseaux pélagiques qui nichent en grandes colonies sur les falaises rocheuses.
Ils pondent un seul œuf blanc mat mesurant en moyenne 48 mm x 74 mm ; il est couvé par les deux parents pendant plus ou moins cinquante jours.

Photo prise dans le très hétéroclite musée Kelvingrove de Glasgow, dans une salle dédiée à l'histoire naturelle.

Ces oiseaux étaient jadis une ressource vitale pour les gens des îles écossaises. Ils vendaient les plumes pour confectionner des matelas, l'huile obtenue servait à l'éclairage, les oeufs et les oiseaux étaient consommés et les os étaient utilisés comme fertilisant !