Liste des articles avec ce mot clé : oeufs-de-poule

Des oeufs O et X



Voici une variante du jeu de morpion aussi appelé le jeu des O et des X.
Exit le quadrillage de neuf cases sur une feuille de papier et finit le traçage des fameux O et X.
Place à cette version en 3D qui utilise des œufs clairs et foncés que chaque joueur doit placer à tour de rôle sur des cases dessinées à l'intérieur d'une boite.
Le gagnant est celui qui arrive le premier à aligner trois œufs de sa couleur, horizontalement, verticalement ou en diagonale.

Les yeux dans les oeufs



Dissimulés dans deux œufs, deux yeux scrutent notre regard. Un peu dérangeant !
Le premier est collé au trou de serrure creusé dans la coquille.
Le deuxième est plaqué au fond de l’œuf, épousant ce qui pourrait être la rétine d'un œil au large iris transparent.
Un peu surréalistes, ces œufs de poule riment avec vicioeu(fs), pernicioeu(fs), licencioeu(fs).

Bien eggs'posés


Recyclage d'un range-couverts en étagère pour accueillir quelques-unes de mes réalisations.
Onze œufs de poule et un œuf de caille sont exposés dans cet écrin improvisé.
Une plaque de verre protège la collection de la poussière.

What did you eggspect ?


Quatre œufs de poule.


Vous vous attendiez à quoi devant cette image de trois œufs sereins et calmes ? Certainement pas à voir débouler ce quatrième œuf qui vient se fracasser sur ces trois compères si sages.
Quelle idée ! A trois contre un, le pauvre bougre n'avait aucune chance.
Fendu sur son pourtour, l’œuf laisse s'échapper le blanc de sa coquille.
La vie est injuste comme le dit la chanson en conclusion.

Oeufs et plumes


Une cloche en verre se fait l'écrin de trois œufs de poule entourés de plumes de divers oiseaux.


Une plume de paon, des plumes de faisans, une plume blanche de cygne, une toute petite plume de geai ornée de bleu et d'autres plumes de différents volatiles encadrent ce trio de coquilles modestes et embellissent la composition.

En prime, le reflet ( involontaire ) de l'auteur de ce post est visible dans la plume de paon, le voyez-vous ?