Liste des articles avec ce mot clé : ted-doeuf

Oeufs en fer des Shadoks


Les Shadoks

Ga, Bu, Zo, Meu (Ce sont les quatre monosyllabes composant leur langage).

Teddy Doeuf le petit bonhomme en bois de " Oeufpassion " posant devant deux Shadoks qui pompent...(et ils pompaient, et ils pompaient !)...

C'était il y a très, très, très longtemps...

Au début les Shadoks pondaient des œufs ordinaires, mais comme ils avaient de trop longues pattes, ces œufs-là...se cassaient !
Alors les Shadoks pondaient des œufs en fer. D'un côté, les œufs en fer, évidemment, c'était pratique. Mais d'un autre côté, pas tellement, car non seulement ils ne se cassaient pas, mais ils ne se cassaient pas, ils ne se cassaient pas...du tout.
Quand l’œuf était mûr, en quelque sorte, le Shadok qui était dedans ne pouvait pas sortir. Il fallait une clé, et leur clé à eux, ces imbéciles-là, l'avaient oubliée chez eux.
C'était un spectacle vraiment affligeant de voir ces pauvres bêtes qui, pendant des générations et des générations, s'étaient donné tant de mal pour réussir à pondre des œufs incassables, s'en donnaient maintenant mille fois plus pour essayer de les casser.
Alors au lieu de couver leurs œufs normalement, comme vous l'auriez fait vous et moi, les Shadoks les mettaient à rouiller. Mais ça prenait... ça prenait... pas mal de temps. Et souvent, le Shadok était déjà vieux quand il en sortait, et ça valait vraiment plus la peine.

Les Shadoks, série d'animation créée par Jacques Rouxel avec la voix de Claude Piéplu.

L'oeuf à la neige


Par une journée brumeuse, sur un sentier de grande randonnée, non loin du col de l'autruche, une drôle de concrétion se dresse devant Ted Doeuf !?...


Un névé de forme ovoïde comme un gros œuf de " Rokh " des mille et une nuit est posé sur le sol.
Cliquez  sur ce lien pour en savoir plus : L'oeuf de Rock

Une vision onirique mise en avant par notre ami Teddy Doeuf qui vous souhaite à toutes et à tous de bonnes fêtes de fin d'année.

Lire la suite de L'oeuf à la neige

oeu'phorie


Teddy Doeuf, dit " Ted Doeuf " est resté scotché sur le précédent article. Pour une fois, il a décidé de rester sérieux. Il aimerait tant être le possesseur de ce globe terrestre florentin élaboré avec deux moitiés d’œufs d'autruche.


A sa droite, la face représentant l'Asie. A sa gauche le dos de la sphère illustrant les Amériques fraîchement découvertes. Beaucoup de terres encore inexplorées et non répertoriées.

Teddy pose devant le dessin d'un couple d'autruches. Des spécimens de ces grands oiseaux ont offert au XVI ème siècle les coquilles de leurs œufs pour confectionner ce magnifique globe terrestre daté de 1504 et peut-être assemblé dans l'atelier de Léonard de Vinci.

Voir l'article précédent.