Chardin et les oeufs


Jean-Baptiste Siméon Chardin né en 1699 à Paris, meurt dans cette même ville en 1779.

Surtout connu pour ses natures mortes, il est l'auteur de nombreux tableaux où sont représentés des ustensiles de cuisine et des œufs. Deux de ces tableaux sont exposés au musée du Louvre à Paris, dans la salle 39 au deuxième étage de l'aile Sully (un des quatre côtés de la célèbre cour carrée).

Ce sont des peintures de dimensions modestes.

"Menu de maigre et ustensiles de cuisine" est une œuvre peinte sur cuivre datée de 1731. Elle mesure 33 cm x 41 cm.

"Ustensiles de cuisine" fut peinte sur bois vers 1733. Elle mesure 17 cm x 21 cm.
Elle est aussi appelée : "Ustensiles de cuisine, chaudron, poêlon et œufs.

Encore et encore (des oeufs)


Francis Cabrel chantait :
Quelque chose vient de tomber
Sur les lames de ton plancher.


Ces six œufs ne sont pas tombés (heureusement). Je les ai juste posés sur les lames de mon plancher le temps de faire la photo.
Ce n'est donc pas toujours le même film qui passe.

Les avez-vous reconnus ?

Un œuf d'oie, un œuf d'émeu, un œuf d'autruche pour les trois premiers.
Les trois autres plus petits sont : un œuf de caille, un œuf de pigeon tout blanc et un œuf de vanneau huppé.

Oeuf sur flamme postale


Chaque année, un peu avant Pâques se tient le salon international des œufs décorés à Compiègne. En 1994, un partenariat avec La Poste fut à l'origine de la création de cette flamme spécialement dédiée au salon.

Lettre que j'ai reçue à l'occasion de cet évènement. (J'ai déménagé entre temps)

Cette initiative fit le bonheur des phlogophiles et autres marcophiles.

Oeuf fécond


PROCRÉATION


Je ne pouvais rêver d'un meilleur support qu'une coquille d’œuf pour illustrer la course effrénée des spermatozoïdes pour féconder l'ovule.
Il s'agit ici d'un œuf d'oie, vidé et percé de moult "virgules".

Cet œuf me rappelle une anecdote qui m'avait beaucoup amusé à l'époque. J'exposai dans une bibliothèque municipale et, lors de la visite d'une classe d'enfants du primaire, l'un d'eux m'avait dit : << ils sont beaux les petits ballons sur ton œuf >>.
Cette petite phrase m'avait ému, et bien des années après, elle est encore là, gravée dans ma mémoire.

L'oeuf capsule funéraire


S'il est difficile de trouver un sens à la vie, "Capsula Mundi" propose de donner du sens à sa mort. Les italiens Anna Citelli et Raoul Bretzel sont les inventeurs d'un concept funéraire pour le moins original. Le projet permettrait à l'homme de se dédouaner un peu de l'empreinte écologique parfois désastreuse qu'il laisse derrière lui.


L'idée est de ne plus abattre d'arbres pour confectionner des cercueils, mais d'envelopper le défunt dans un œuf fait de matières biodégradables qui nourrira par la suite un jeune arbre planté au dessus. Au lieu de scier un arbre, on en plante un !
L’œuf accueillera la dépouille en position fœtale pour une réincarnation en l'essence de son choix.


Bien sûr, c'est la mort programmée des cimetières tels que nous les connaissons aujourd'hui. Mais ces derniers deviendraient des forêts du souvenir, les morts génèreraient du vivant, et comme l'énonçait si bien Lavoisier : "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" !