Les deux rats, le renard et l'oeuf


Illustration de la fable de La Fontaine par Grandville.

Deux rats cherchaient leur vie, ils trouvèrent un œuf.
Le dîner suffisait à gens de cette espèce :
Il n'était pas besoin qu'ils trouvassent un bœuf.
Pleins d'appétit et d'allégresse,
Ils allaient de leur œuf manger chacun sa part,
Quand un quidam parut. C'était maître renard :
Rencontre incommode et fâcheuse.
Car comment sauver l’œuf ? le bien empaqueter,
Puis des pieds de devant ensemble le porter,
Ou le rouler, ou le traîner,
C'était chose impossible autant que hasardeuse.
Nécessité, l'ingénieuse,
Leur fournit une invention.
Comme ils pouvaient gagner leur habitation,
L'écornifleur étant à demi-quart de lieue,
L'un se mit sur le dos, prit l’œuf entre ses bras,
Puis, malgré quelques heurts et quelques mauvais pas,
L'autre le traîna par la queue.

Qu'on m'aille soutenir, après un tel récit,
Que les bêtes n'ont point d'esprit.

Jean de La Fontaine.

Icône sur oeuf de cane


Une vierge à l'enfant peinte sur un œuf de cane est un motif idoine pour illustrer ce mois de mai aussi appelé le mois de Marie.


Moins utilisé que les œufs d'autres espèces, l’œuf de cane à une surface lisse qui permet des peintures d'une grande finesse. Le rendu est toujours impeccable pourvu qu'on sache manier les pinceaux.

Les oeufs durs


Durs ? Ceux-là le sont vraiment. Et pour cause, ils sont en pierre : onyx, marbre, sélénite, etc.
Ce présentoir habituellement visible sur le zinc d'un bar est devenu le support de ces œufs à la solidité avérée.


Et l’œuf dur dans tout ça ? Le vrai, est-il si simple à réaliser ? Sa cuisson débute dans l'eau bouillante. Il faut y plonger les œufs et attendre la reprise de l'ébullition. Pour des œufs moyens d'environ soixante grammes, on compte alors dix minutes. Puis on les égoutte rapidement et on les trempe dans de l'eau bien froide. Cela a pour conséquence d'arrêter la cuisson et de faciliter l'écalage.

Roi du pique-nique, à la croque au sel ou garni de mayonnaise, l’œuf dur fait partie de ces plaisirs simples qui plaisent aux plus petits comme aux plus grands.

Oeufs de basse-cour


Que serait le plus beau des objets sans un écrin pour le protéger ? Serait-il mis en valeur sans un support pour le présenter ? Et donnerait-il aussi bonne impression sans une petite mise en scène appropriée ?


Ce plat de forme ovoïde spécialement créé pour recevoir des œufs farcis me donne l'occasion de vous présenter les "fruits" de la basse-cour. Ils sont presque tous là.
L’œuf du pigeon, ceux de la caille ou encore ceux de la poulette, bien petits à côté de ceux de son ainée la poule. On aperçoit aussi l’œuf de la pintade et ceux de la dinde.
Un plat plus grand aurait permis la présence d’œufs de cane et d'oie.

Le concert dans l'oeuf



Le concert dans l’œuf, d'après Jérôme Bosch. Photo Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le concert dans l’œuf est une peinture fantastique et burlesque. Elle fait partie des collections du musée des Beaux Arts de Lille.
Initialement attribuée au peintre Hollandais Jérôme Bosch (né vers 1450 et mort en 1516), on s'aperçut à la lecture de la partition représentée sur l'oeuvre qu'il s'agissait en fait d'une copie, car elle fut écrite bien après la mort de l'artiste.
La peinture a été datée du milieu du seizième siècle et, si la composition musicale dévoile que le peintre Néerlandais ne peut pas en être l'auteur, tout au moins en est-il l'inspirateur.