Oeuf lunaire


La lune bleue

Habituellement, on observe douze pleines lunes dans une année ; une par mois. Mais il arrive parfois qu'une treizième s'invite au calendrier. Un mois aura donc deux pleines lunes et c'est cette seconde lune que l'on nomme " lune bleue ".


C'est ce bel œuf d'oie qui a servi de support pour représenter la lune bleue. On y voit les multiples cratères qui criblent la surface du satellite.
Une technique particulière a été employée pour finaliser le travail. Alors oui, les cratères sont percés dans la coquille vide. L’œuf est ensuite plongé dans une peinture épaisse qui vient tapisser l'intérieur du " petit astre ". Elle bouche les trous sans combler l'épaisseur de la coquille.
A l'extérieur la peinture glisse et recouvre l’œuf sans remplir les perçages. La profondeur des " impacts " est alors clairement visible.

Avec des oeufs de poule


En milieu naturel, la poule pond et couve environ douze œufs pendant une durée de vingt et un jours.
En loisir créatif, sept œufs de poule blancs figurent les pétales de cette sorte de marguerite alors qu'une demi-coquille peinte en jaune en illustre le cœur.
On peut aussi y voir un œuf au plat ! Mais là, c'est un emballement subjectif de l'imagination.


Digression poétique
" Et j'effeuille la marguerite " d'Achille Segard (1872-1936)

En souvenir de ma visite,
Avec un sourire moqueur,
Vous m'avez donné cette fleur
Et j'effeuille la marguerite
Le dernier pétale envolé
Me répond d'un air désolé.

Toujours avec un oeuf


A l'approche des fêtes de fin d'année, Teddy Doeuf alias Ted Doeuf pose pour une photo avec ses amis casse - noisettes.
Bien sûr, chacun est venu avec son ou ses attributs.
Et bien évidemment, celui du petit bonhomme en bois d'Oeufpassion est un œuf.
Cette petite bande de joyeux drilles souhaite un très bon Noël à tous ceux qui liront ce post.