Oeufs "coqs"


Le roi de la basse-cour s'invite sur cette série de trois œufs gigognes.
Un triplet qui a fière allure !
Il est devenu la terreur des bobos parisiens qui quittent la ville pour se mettre au vert et pestent contre le gallinacé qui coqueline dès potron-minet.

Oeuf à la rose


Ce bel œuf de poule dessiné par mon épouse il y a bien des années s'est comme patiné. L'altération des couleurs due au temps, lui donne un air vintage des plus plaisants.


Mignonne, allons voir si la rose...

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil,
A point perdu cette vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vôtre pareil.
Pierre de Ronsard 1524 - 1585


Lire la suite ...

Des oeufs et des plumes


Voici une petite collection d’œufs d'oiseaux de basse-cour.
Les coquilles sont auréolées d'une couronne de plumes de divers volatiles tant autochtones qu'exotiques.
La " coiffe de chef indien " est composée de plumes de paon, de faisan, d'oie, de pie, de pigeon, de geai, etc...

Un poisson oophage


Une composition 100 % coquilles


Un poisson oophage est sur le point d'avaler son repas ; un œuf de caille !
Le corps du " poiscaille " (rire) est fait d'une coquille d'oeuf de poule de couleur brune.
La cavité buccale est creusée et les chutes servent à la confection des nageoires dorsales et pectorales.
Les dents de " l'oviraptor marin " sont quant à elles taillées dans un oeuf à la coquille blanche.
Le féroce animal aux dents acérées surgit d'une coquille St Jacques et ne laisse aucune chance à sa proie.

Le poisson ne mange peut-être pas que des œufs !!!