Les deux rats, le renard et l'oeuf


Illustration de la fable de La Fontaine par Grandville.

Deux rats cherchaient leur vie, ils trouvèrent un œuf.
Le dîner suffisait à gens de cette espèce :
Il n'était pas besoin qu'ils trouvassent un bœuf.
Pleins d'appétit et d'allégresse,
Ils allaient de leur œuf manger chacun sa part,
Quand un quidam parut. C'était maître renard :
Rencontre incommode et fâcheuse.
Car comment sauver l’œuf ? le bien empaqueter,
Puis des pieds de devant ensemble le porter,
Ou le rouler, ou le traîner,
C'était chose impossible autant que hasardeuse.
Nécessité, l'ingénieuse,
Leur fournit une invention.
Comme ils pouvaient gagner leur habitation,
L'écornifleur étant à demi-quart de lieue,
L'un se mit sur le dos, prit l’œuf entre ses bras,
Puis, malgré quelques heurts et quelques mauvais pas,
L'autre le traîna par la queue.

Qu'on m'aille soutenir, après un tel récit,
Que les bêtes n'ont point d'esprit.

Jean de La Fontaine.
------------------------------
Vous avez aimé cet article ? Alors n'hésitez pas à le partager à l'aide des boutons ci-dessous :


Écrire un commentaire

Quelle est le dernier caractère du mot szk7lp ? :