Les oeufs Fabergé


L'article précédent m'emmène tout naturellement à vous dire deux mots sur Peter Carl Fabergé ; orfèvre de la famille impériale russe.
Entre 1885 et 1916, c'est plus de cinquante œufs qui furent commandés à Fabergé par les tsars Alexandre III puis Nicolas II. Maria et Alexandra Féodorovna (leurs épouses respectives) étaient les heureuses destinataires de ces joyaux qui leurs étaient offerts à l'occasion des Fêtes Pascales.
Entre 1885 et 1894, la tsarine se vit offrir dix œufs par son mari Alexandre III. Son fils Nicolas II perpétua la tradition, et entre 1895 et 1916, il offrit vingt deux œufs à l'impératrice Alexandra et vingt deux autres à sa mère Maria.
Ces œufs extraordinaires sont de nos jours éparpillés un peu partout dans le monde. Au musée de l'Ermitage en Russie bien sûr, mais aussi à la couronne d’Angleterre, et d'autres dans des collections privées américaines.

Le premier œuf de Fabergé est une réplique réaliste d'une véritable coquille. Il est en or émaillé de blanc.
A l'intérieur se trouve le jaune qui contient une poule, les deux sont en or.
La poule enfermait une miniature de la couronne impériale en diamant et un petit pendentif en rubis, tous les deux disparus.
------------------------------
Partager cet article :

1 commentaire

1 - vendredi 19 janvier 2018 @ 15:33 Aimee Chesnel a dit :

Bonjour
Je vous remercie pour votre travail qui est stupéfiant.

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot wiguli ? :